Matériel pour fabriquer un sac à main

La réalisation de sacs à main maison nécessite l'acquisition de quelques fournitures de base tel que de la colle, des ciseaux, du fil ou même du tissu...

[pub]

materiel sac a main 1

Les colles


colle

Pour réaliser la plupart des sacs, il faut employer de la colle. La colle vinylique est à utiliser sans restrictions, car elle n’est pas toxique et colle parfaitement une grande partie des matériaux recommandés. On l’étend à l’aide d’un vieux pinceau que l’on nettoie soigneusement une fois que l’on a terminé. Il est conseillé d’employer de la colle forte pour certaines réalisations (qui seront clairement indiquées) mais attention, cette dernière doit être manipulée avec beaucoup de précaution car il s’agit d’une colle extrêmement puissante.

Les ciseaux et le poinçon


ciseau Si l’utilisation de certains outils comme les ciseaux et le poinçon (ou alêne) est relativement fréquente, ces ustensiles n’en restent pas moins dangereux ; il est donc important de toujours demander l’aide d’un adulte, forcément plus habile, pour éviter tout problème. De plus, dès que cela est possible, il est préférable d’employer des ciseaux à bouts ronds.

Les tissus et le fil


fil

Pour les travaux nécessitant des tissus, il est important d’avoir à portée de main des étoffes de toutes sortes : velours, coton, toile de jute, ou n’importe quelle autre étoffe. Pour chaque modèle, il faut choisir le tissu s’adaptant le mieux au style de sac que l’on souhaite réaliser. N’importe quel tissu s’adaptera à tes exigences, et les propositions qui sont faites dans cet ouvrage sont surtout des suggestions, des idées et des modèles qui peuvent être améliorés et modifiés en fonction de ta créativité. On peut se servir de chiffons, de chutes de vieux tissus, de rubans de toutes les couleurs et de toutes les dimensions, et harmoniser des couleurs unies ou des imprimés de façon originale. Il suffit que « l’artiste » se laisser guider par son inspiration. Plusieurs types de fils sont nécessaires : ficelle, corde, laine, coton, fil de nylon, mais on les trouve tous couramment dans une maison et il suffit donc de jeter un coup d’oeil autour de soi pour récupérer ce dont on a besoin. Dans la mesure du possible, il est préférable d’utiliser du fil à coudre de la même couleur que celle du sac, pour que les coutures soient quasiment invisibles. Il faut également se rappeler que, même s’il est enthousiasmant de fabriquer soi-même son sac, il est tout aussi amusant et utile d’en dessiner d’abord le modèle sur une feuille de papier. Cela permet en effet d’avoir les idées plus claires sur ce que l’on va entreprendre, rendant ainsi l’exécution à la fois plus rapide et moins laborieuse.

AVERTISSEMENT


Les modèles de sacs ont été conçus pour permettre aux parents d’aider leurs enfants à les confectionner. Pour les phases les plus délicates qui requièrent l’emploi d’instruments peu adaptés aux petites mains (ciseaux, poinçon ou couteau), c’est aux adultes de prendre en charge les opérations. Nous insistons sur ce point en ce qui concerne le petit sac de roses, fabriqué avec du fil métallique et dont la réalisation requiert l’assistance impérative des parents.


Les couleurs


couleur


Il faut des couleurs variées pour fabriquer les sacs. Si, le plus souvent, on peut se servir de gouaches comme celles que l’on utilise à l’école, il est parfois préférable de leur substituer des couleurs acryliques, spéciales, très brillantes, qui se plastifient en séchant et restent imperméables et compactes (mais il faut lire attentivement les consignes fournies par le fabricant). Ces peintures acryliques étant assez chères, il appartient donc à chacun de voir s’il peut ou non les acheter ; sinon, les feutres feront aussi bien l’affaire.