Kirigami : le matériel de base

La réalisation des kirigami ne nécessite pas de matériel très particulier. Les créations proposées sur Loisir Créatif demandent :

• du papier

• un cutter

• un Xacto

• une paire de ciseaux

• du ruban adhésif double face

• un bâton de colle

• un compas

• un réglet métallique gradué en centimètres et en millimètres

• un crayon à papier

• une planche spéciale pour couper au cutter ou, à défaut, un morceau de carton très épais (5 mm environ) d’une surface au moins double de celle du modèle à réaliser

• un plioir ou un stylo à bille usé

kirigami-1

[pub]

L’Xacto


C’est une sorte de cutter à la pointe très effilée, destiné à découper les détails les plus fins, pour lesquels le cutter serait trop grossier. On le trouve dans les magasins de matériels graphiques.

Le stylo à bille usé


Il est très important que le stylo ne contienne plus du tout d’encre. Dans le cas contraire, vous pourriez avoir de très mauvaises surprises, car le stylo à bille usé servira à marquer les plis dans le papier et doit donc creuser un léger sillon sans laisser la moindre trace d’encre. Petite astuce : bien qu’usé, le stylo à bille doit être de bonne qualité, c’est-à-dire glisser parfaitement sur le papier. Pour ma part, je préfère faire rouler la bille d’un stylo pour marquer un pli plutôt que d’utiliser un plioir du commerce, mais ce choix est très personnel.

Le papier

QUEL PAPIER UTILISER On peut utiliser toute sorte de papier, d’un grammage allant de 80 à 300 g/m2. La règle de base, quand vous choisissez un papier, est qu’il vous plaise ! Il faut que vous soyez séduit par sa couleur et son aspect devra vous donner l’envie de le travailler. Je vous conseille de vous entraîner d’abord sur des papiers fins (80 g), qui coûtent moins cher que du 200 ou 300 g, afin de vous « faire la main ». Ensuite, quand vous vous sentirez plus à l’aise avec les instruments de coupe, vous pourrez passer aux papiers plus épais, aux calques colorés plus délicats à travailler, aux papiers avec des motifs, des textures ou des inclusions de fibres végétales.

kirigami-2

QUEL FORMAT CHOISIR

On peut naturellement travailler à différentes échelles. Mes créations s’inscrivent la plupart du temps dans un format A5 replié sur lui-même. Le format A4 replié deux fois sur lui même, c’est-à-dire donnant au final un format A6 (voir schémas page suivante), est extrêmement pratique, car il rentre dans une enveloppe postale standard. Il permet des réalisations symétriques du plus bel effet, qui tiennent ensuite debout quand on les dresse sur une tablette ou tout support plan, comme décoration.